Que des mots

il y a
1 min
8
lectures
2

Des mots qui se mêlent et s’entremêlent... Des tranches de vies... Des pagailles et des batailles... Des fous rires, beaucoup de dérisions... Des bonheurs, des petits, des grands... Des instants  [+]

Des mots, toujours des mots, des lettres qui se mêlent.
Les subtiles voyelles esquissent leurs traits habiles,
Les consonnes opulentes n'en sont pas moins agiles,
Mais ne pourraient pour autant, se passer de leurs ailes.
Ces mots, toujours ces mots, qui cherchent le bon air,
Ces lettres qui s'obstinent à trouver le bon style.
Les rusées demoiselles s'équipent de coiffures,
Mais seules, ne seraient rien qu'esthètes éphémères.

Ces mots, ces sacrés mots, séparés de virgules,
Proposent à l'alphabet des pauses ridicules.
Les lettres se bousculent, cancanières agitées,
Mais devront se résigner à se passer les dés.
Ces mots, ces dignes mots, s'exclament exaspérés,
S'animent, en d'autres termes, se font corps de police,
Imposent la suspension aux bécasses obtuses.
La trêve sera brève, les lettres sont têtues.

Les mots, les pauvres mots, s’affligent, épuisés.
Les voyelles stratégiques s'amusent au jeu de l'oie.
Les consonnes avisées répondent en SMS.
Désolation des mots devant l'adversité...
Les mots, les nobles mots, un peu déconcertés,
Ne sachant décoder l'écriture spontanée
Suggèrent aux prétentieuses les onomatopées.
Les belles apostrophées engagent un pourparler.

Les mots, les prestes mots, associent les idées,
Accordent aux consonnes d'être allitératives.
Les autres capricieuses se sentent un peu lésées.
Aux susceptibles lettres, l'assonance est cédée.
Les mots se font les mots, d'esprit ou de mots-clés,
Parfois compliquent un peu et vont s’entrecroiser
En futés anagrammes, rechargent leurs accus...
Les méticuleux mots se doivent d'être idéaux.

Les mots, les demi-mots, argots ou familiers,
Voudraient bien développer leur popularité.
Les lettres s'associent en phonèmes affriqués,
Hiatus et géminés, autant de dérivés.

Les mots, les savants mots, retrouvent leur dignité.
D'analyse en synthèse, les textes ont émergé.
Capitales ou muettes, les lettres sont emballées.
Au puriste écrivain de s'occuper des mots !
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,