95 lectures

21

Ça fait déjà trois ans
Que nos routes se sont croisées.
Après un septembre au vent,
Nous avons pris le chemin de l’amitié.

Mais dans nos paroles amicales
Une chose en moi crie en silence,
Peut-être dois-je lever ce voile
Car jusqu’à maintenant rien ne le panse.

Je t’avoue, cette sensation m’anime
Et grandit à gauche de ma poitrine
Au moindre trait de ton visage,
À la moindre de tes voyelles.
Cet élan a trop erré sur ma plage,
Il veut déployer ses ailes.

Alors je m’extirpe de mes tréfonds
Avec un souffle de courage,
Pour que mon ardeur ait raison
De croire en ce voyage,
Car les années l’ont vu fleurir
Et mûrir.
Ainsi plonge tes doigts dans le creux des miens
Et laissons-nous aller au doux parfum,
De notre quatrième octobre.

Ça fait déjà quelques mois
Que mes pas quittent le sentier.
En murmures, je m’ouvre à toi
Pour m’écarter du chemin de l’amitié.

Je garde trop le contrôle,
Tes sens à mes gestes restent inertes
Mais as-tu senti ma main sur ton épaule,
Elle t’invite dans la soie
De mes bras
Qui t’es offerte.

Aucun de nous n’a trouvé sa lueur,
Ce lieu où laisser chérir son cœur
Mais tu jouis d’une telle bonté,
Suis-je le seul à la voir au loin.
Mes yeux ne scellent plus la vérité,
Ils rêvent du reflet des tiens.

Alors je m’extirpe de mes tréfonds
Avec un souffle de courage,
Pour que mon ardeur ait raison
De croire en ce voyage,
Car les années l’ont vu fleurir
Et mûrir.
Ainsi plonge tes doigts dans le creux des miens
Et laissons-nous aller au doux parfum,
De notre quatrième octobre.

Un baiser, j’en ai caressé l’espoir
Quand tu avais baissé ta garde un soir,
Mais je n’ai pas saisi ma chance
En ce troisième juin
Car je veux ton entière confiance
Et ton bien.

Pourquoi s’être tue tout ce temps ?
Pourquoi maintenant tout avouer ?
Je ne veux pas forcer ta mutualité
Mais avais-tu imaginé cet instant ?
Tant pis si je bafouille et rougis,
Je chante ta mélodie.

Alors je m’extirpe de mes tréfonds
Avec un souffle de courage,
Pour que mon ardeur ait raison
De croire en ce voyage,
Car les années l’ont vu fleurir
Et mûrir.
Ainsi plonge tes doigts dans le creux des miens
Et laissons-nous aller au doux parfum,
De notre quatrième octobre.

Jamais deux sans trois,
Le quatrième nous sourira...


PS : Envoyez-moi un MP si vous voulez "écouter" ma chanson
21

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mona Ressac
Mona Ressac · il y a
La fin est pleine d'espoir, et c'est une question bien délicate, mettre en péril une amitié en espérant y trouver plus ou risquer de tout perdre, voilà un dilemme de taille que tu as très bien mis en mots !
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Et oui, il faut bien réfléchir et être sûr de ce qu'on fait mais il faut aussi savoir être honnête, encore merci Mona :)
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et d’année en année il n’y a que douze mois et de saison en saison il n’y a que trois mois et de septembre à octobre il n’y a qu’un mois et un flot d’émois... prémices d’une romance et plus si affinités. Et d’amour à amitié, d’amitié à amourtié et vice versa il n’y a qu’un pas et le tourment d’aimer. Du temps des fleurs au temps des cerises il y a un printemps et un été et au temps des feux, des feuilles mortes crissant sous le pied, un automne et un hiver et une valse à quatre temps. Jamais un sans deux, jamais deux sans trois et au-delà, et du premier du mois d’ambre au dernier jour du mois sobre, du troisième septembre au Quatrième octobre, il n’y a qu’un léger écart, un pas à franchir, un fossé à emplir, un vide à combler. Un joli refrain, un charmant poème, un amoureux discret empli de pudeur qui pour avancer peu à peu, pas à pas ne demande qu’à être encouragé. " La vie vie sourit aux audacieux. " Joyeux Noël Adibro et belles fêtes en cette année qui s'achève.
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Whow!!! Je suis sans mots...à chaque fois que je lis un de vos commentaires, c'est comme un poème inspiré de ce que j'ai écris!!!
Merci beaucoup beaucoup beaucoup Jeanne :)
Belles fêtes!!!

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Toujours avec plaisir Adibro, je vous avoue que c'est plus fort que moi, je fais écho aux poèmes, aux textes qui m'inspirent. Belle fin d'après-midi et à tantôt. Joyeuses fêtes, ça va de soi et pour un moment convivial, lisez sur le Net La dinde au whisky, si vous ne la connaissez pas déjà, éclats de rire assurés, garantis.
·
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
J'adore ! Pour l'avoir vécu tout ici résonne très fort
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Ah oui, c'est plus durd qu'avec quelqu'on qu'on ne connaît pas, ça peut être plus beau mais aussi plus triste, encore merci Marie
·
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
Un jolie balade en équilibre sur le fil de la lame qui sépare amour et amitié...
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Très Très Très fin ce fil parfois, merci Doria :)
·
Image de Erna Ghislaine
Erna Ghislaine · il y a
Le quatrième nous sourira peut être. ..
·
Image de Erna Ghislaine
Erna Ghislaine · il y a
La positive attitude !!!
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
On espère ;)
Merci Erna :)

·
Image de Erna Ghislaine
Erna Ghislaine · il y a
L'espoir fait vivre
·
Image de jc jr
jc jr · il y a
Oser avouer au risque de tout perdre. L'amitié est agréable, mais ne doit pas devenir insoutenable. J'ai aimé. Viendriez-vous me découvrir ?...
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Merci Jcjr, j'y penserais oui mais pas tout de suite
·
Image de Sophie Debieu
Sophie Debieu · il y a
Beaucoup de douceur et d'espoir dans ce poème, la fragilité d'une relation, sur le fil de sa définition... très joli
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Merci Sophie, je suis très touché par votre commentaire, il me va droit au cœur :)
·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
L'espoir, comme un battement de coeur qui s'amplifie ...
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Oui c'est un peu ça et si cet espoir se concrétise, c'est encore mieux ;)
·
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
Osez ! C'est ce qui me vient à l'esprit en lisant ces jolis vers.
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
C'est ça au moins ça ne restera pas en suspend, merci Chantal :)
·
Image de Reverslam
Reverslam · il y a
Porter par la flamme ardente de l amour cela permet de dépasser les blocages. Il faut vivre l instant présent sans se soucier du lendemain. Bravo pour ce jolie texte Adibro qui vibre d amour et de passion
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Merci Reverslam pour avoir été sensible à cette flamme :)
Mieux vaut avoir des remords que des regrets

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème