1
min

Quatre mains.

22 lectures

3

En un unique pas de danse,
Tu m'emmènes dans ta vie.
Où rien n'a d'importance,
Sauf l'amour d'une poésie.
Nous humons les parfums,
Savourons chaque instant.
Dans l'effluve des embruns,
Nos cœurs sont des enfants.
La beauté offre en ces lieux,
L'absence de pensées noires.
Nos silences sont merveilleux,
Pas une nuance de désespoir.
La plénitude nous a fait grâce,
De ses sentiments magiques.
La plume des amants, vorace
Contentera milles suppliques.
De rimes en vers ou de sonnets,
À quatre mains sur cette page.
L'inspiration vient de s'incarner,
Pour rendre ici un bel hommage...
Au monde libre des doux rêveurs,
Qui fredonnent du bout des lèvres
Jusqu'au profond de leurs candeurs :
"L'amour a ce talent pur de l'orfèvre!"
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Nectoux Marc
Nectoux Marc · il y a
Le monde doit appartenir aux rêveurs et aux amoureux comme vous l'avez si bien dit.
·