Quand veillent les sentinelles

il y a
1 min
399
lectures
86
Qualifié

Je suis passionnée de littérature, je me souviens d'avoir toujours écrit, textes et poèmes. J'aimais en jouer comme d 'une lyre . Depuis peu retraitée de la fonction publique , j'ai succombé  [+]

Image de Automne 2020

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Tu me dis que la rivière
N’a cessé de rouler sur les rochers
Que le bruit continu de son chant
De pierre en pierre enivre les flots
S’ébrouant de ton pas près des galets

Tu me dis qu’à la lisière
De ton cœur dévalent des brins de sauge
Que le vent flûte au gré du roulis
Écroulé sur les arbustes morts
Abandonnés dans les callunes mauves

Tu m’avoues que les ornières
Froncent l’air étonné de l’aube
Dans les remous de tes yeux inquiets
Tu dis que les ombelles s’évaporent
Aux abords du frimas qui s’exaspère

Quand tu dis que la lumière
Près du buisson couvert de mes regrets
Diffuse les sarments de ta peine
Je languis de prendre le gué des sentinelles
Entre les lueurs des graviers broyés

Qui pourra dire qu’il existe
Le jour d’hier où je t’ai aperçu
Marchant dans l’écho d’un requiem
Pressé de suivre la valse d’un songe
Là-bas où perce la brèche des rocailles
86

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !