Quand on veut on peut

il y a
1 min
98
lectures
25

J'ai 72 ans mais ne le dites à personne. En fait je suis de l'école d'Henri-Pierre Roché, d'abord m'adonner à fond à ma vie professionnelle (j'étais prof d'anglais pendant 40 ans, et ça m'a  [+]

Autour de lui tout le monde sans arrêt se plaignait

Pas de chance pour lui, la vie lui souriait :

Une femme tendre et rigolote qui l'aimait,

Deux beaux enfants qui réussissaient,

De l'argent, juste assez,

Un bon boulot, un héritage, une jolie maison,

Des amis, des voyages, des passions,

Et surtout, comme on dit, la santé.

De quoi diable aurait-il pu se lamenter ?

Hélas, à ne ni geindre, ni vagir, ni pleurnicher,

A ne ni râler, ni vitupérer, ni regimber,

Il finissait par se faire remarquer,

Et pire encore, jalouser...

Ça ne pouvait pas durer

Ce fut long, mais après mûre réflexion

Il finit par la trouver, la solution :

S'il y avait bien une chose dont il pouvait se plaindre,

C'était de ne pouvoir se plaindre...

De rien. Il put alors, sans avoir à feindre

Ni se contraindre...

Geindre, vagir, et pleurnicher,

Râler, vitupérer et regimber.

Comme quoi, il faut se bouger un peu

Quand on veut on peut

25

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !