Quand les jours se suivent et se ressemblent

il y a
1 min
11
lectures
2

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

C'était dans un endroit où nous vivions ensemble,
Où la douceur de vivre, tendrement, nous rassemble,
C'était notre chez nous, on y &tait heureux .
Mais une pandémie, qui fait que le monde tremble
Nous a bien confiné tous les deux en ce lieu .
Depuis, chacun des jours que Dieu fait se ressemblent,
Ce nouveau fil des jours nous a fait malheureux ;
Puisque, au fil du temps notre amour s'est pendu,
Parce qu'il ne voulait plus que l'on s'aime comme avant ;
C'était dans l'air du temps, mais bien inattendu .
Il était bien masqué derrière le paravent
Qui partageait la chambre, un peu à notre insu,
Et même sa couleur d'ambre, elle, nous avait déçus .
De l'ombre à la lumière, de la lumière à l'ombre,
Nos corps bien séparés, chacun de son côté,
Parce que la lassitude s'était toute installée
Avec ce fil d'amour qu'avait été coupé .
C'était par habitude de voir le temps passer,
Avec la certitude de ne pas retrouver
Les belles attitudes qu'offre toute la diversité
Des jours qui se suivent et ne se ressemblent pas,
Car pour bien éviter que tout amour s'épuise,
Il faut, la nouveauté, sans cesse réinventer,
Parfois se séparer pour mieux se retrouver
Pour qu'à la fin, toute la félicité y puise
Le véritable sens de sa véracité .
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !