Quand je foutrai le camp

il y a
1 min
384
lectures
199
Qualifié

Bonjour tout le monde, J'adore l'écriture. Je suis particulièrement intéressé par le slam, la poésie moderne, libre et libérée. Pour autant, je ne suis jamais contre un bon vieux classique de  [+]

Image de Été 2018
Paroles et paroles
Qui saoulent.
Les mêmes conneries
Défraîchies par le temps.

Hé oui !
A quatre-vingt-sept ans,
On perd un peu la boule.

« Quand je foutrai le camp », disais-tu.
« Ça ne devrait plus trop tarder », ajoutais-tu.

Tu n'y croyais pas trop.
D'ailleurs, moi non plus,
Mais ce matin,
Ton cœur s'est senti à l'étroit.

« Rien n'est grave », pensais-tu.

Hélas
Aujourd'hui,
J'ai cette impression,
Mauvaise,
Que tu te trompes.
Rien n'est pareil
Depuis ton dernier coup de pompe.

Cette nuit,
Des paroles silencieuses
Font bruit.
Tu as foutu le camp
Dans un morceau de ciel.
Tu as oublié ton journal
Et ta cuillère de miel.

199

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !