1
min

PUTCH : AMOUR DE RIEN

Image de Putch

Putch

2 lectures

0

Hôtel de la vie
Autel de la mort

L’aube aime voyager à travers mes futiles envies
Mes nuits préfèrent fuir vers de fragiles solitudes

Souvent, cela fait vraiment du bien de faire mal
Parfois, cela fait tellement mal de faire du bien

Lentement nous empale le temps
Calmement nous étrangle l’espace

Seul sommeille mon Amour
Ce petit moins qui n’est rien

Hôtel de la mort
Autel de la vie

Mes désirs ne sont que plus gourmands
Et mes pensées avides de vide se rétrécissent

L’amour indéfini aspire les embruns de tes rêves
L’éphémère sentiment se pose sur les cimes de mes larmes

La distance de nos âges aura séparé le destin d’un passé
Les peurs du bonheur auront épuisé l’espérance du temps

Seul éclore ton Amour
Ce petit moins qui n’est rien

Non-sens d’une vie
Mort d’une essence

Les certitudes de la science ou de la conscience
Le mystère des origines et l’origine des mystères

Tout glisse et s’efface silencieusement
Comme une pluie qui parle sous les soleils

Comme un soleil qui murmure sous les étoiles
Comme une étoile qui chuchote sous les voies lactées

Ensemble résonnent nos Amours
Ces petits plus qui ne sont pas rien

PUTCH, POEM (CHN, 2002.08.08)
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème