Image de Cataros

Cataros

17 lectures

1

Oh ! intense émotion qui envahit chaque nuit mon salon
Comment te dire qu'au plus profond de mon être...tu me manques
On a pourtant souvent souffert de nos nuits d'abandon.
Celles qui cela même nous on conduites à la débâcle.
Torturant insidieusement nos consciences jusqu'à en déchirer nos cœurs.
Pourtant pourtant si tu savais oh ! combien tu me possèdes.

Oui ! je l'avoue, tu es autant dans ma peau que dans mon esprit.
Mais ainsi notre destin est écrit ; tu devais partir.
Quelques secondes, quelques minutes et quelques jours.
L'ironie de cette absence me permet aujourd'hui de mieux te comprendre.
Tu m'as toujours fait réaliser des prouesses amoureuses soient elles.
Les contrées qui t'ont prises, tu les connais déjà.
Et sur cette mer africaine tu manœuvres un équipage corps et âme.

Moi, je suis toi quand tu n'es pas là, je suis toi en tant qu'homme,
En tant que père, en tant que frère, en tant que fils et en tant qu'amant.
J'assume à chaque instants ton rôle et à travers toi je deviens démon.
Luttant contre vents et marées aux addictions perverses de cette existence.
Mais la force et l'envie sublime de supprimer un certain passé.
Nous anime malgré la distance et je crois que la sagesse devient notre maître

Alors si par un invraisemblable soirée d'ennui, tu te souviens du chemin
Qu'ensemble ou séparément nous avons parcouru.
Peu importe l'éloignement, peu importe nos soucis et nos envies.
Tu te diras que forcément, pour en arriver là, on avait,
Sans doute raison  ; Car rien ne remplace personne,rien de rien.
Ni les blessures, ni le temps qui passe ni les préjugés, ni les autres.

Et alors pour toujours mon Amour, tu restes et resteras mon unique PROUESSE.

Thèmes

Image de Poèmes
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,