Primate

il y a
1 min
9
lectures
0

Quand je serai grand Je serai moine poète Ou ramasse miettes Vivant le moment présent La contemplation m'entourant De caresses indolores L'oeuf peine à éclore L'outil se révèle illuminant  [+]

Je refuse de te mentir
Lumineux à faire mal
Ma nature animale
Te veux comme je suis
Je regarde tes seins
Avec la faim d'un bambin
Je regarde ton bas-ventre
En conquérant malsain
Je reluque tes fesses
Comme le dernier des babouins
Je sais, c'est pas beau à entendre
À la limite du supportable
Il est vrai que tout çà
Est animé d'écoutes, de retenues,
De douceurs et d'abandons
Il semble ainsi que l'amour et le sexe
Deviennent des mots irréconciliables
Mon cerveau reptilien m'échappe
Une lâcheté mâle, je présume
Je refuse de te mentir
Parfois je t'aime comme un primate...
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !