Présage amoureux

il y a
1 min
151
lectures
4
Qualifié
Image de Automne 2012
« Qu’il est doux d’être au monde, et quel bien que la vie ! » *
J’en connais pourtant un qui ne l’aurait pas dit...
Ce beau jour de soleil il pleuvait dans ta tête,
Mais les geais, les buses, les oies semblaient en fête.

Moi je marchais sans me savoir si près de toi,
Et quand les arbres jetèrent sur moi le froid,
Ce fut un présage que je ne compris pas.
Arrivée en haut, toute une foule était là.

Et dès que je te vis, ce fut la fin de tout !
Plus rien ne comptait et je tombai à genoux.
On m’aurait décroché les danseuses du ciel,

On aurait été pour moi doux comme du miel...
Cela ou plus, rien à mes yeux n’aurait compté :
Je ne voyais que toi, qui t’étais suicidé...

*1er vers de « A Alfred Tattet. » de Alfred de Musset.

4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !