Présage

il y a
1 min
0
lecture
0

L’honneur du temps
Et la faveur du silence
M’offrent généreusement
Leur compagnie
Depuis l’envol de l’aurore

Le chant du monde
Et la mélodie de la nature
Déplaisent à la prodigue allégresse
Résolue à mettre un bâillon
Aux lèvres de la frêle mélancolie

Quand le plus beau plumage de l’année
Et la plus belle parure de l’univers
Reflètent sur le lac de l’instant
L’idyllique scène du présage
Réfugié sous la tanière de l’incertitude

Mais tapis sous les immondices de la tradition
La sage pensée et la prévoyante espérance
S’interrogent sur le sens de tout
Lorsque la terre recueille la boue de ce temps
Pour en faire l’or d’une nouvelle éternité

0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,