1
min

PREMIERE FOIS

Image de Lise Lanapavan

Lise Lanapavan

37 lectures

5

La pluie a lustré
le long trottoir gris.
La rue s'étire,
lève un volet.
Les ampoules sous les paupières des réverbères
refroidissent lentement.
Le soleil se cache encore
derrière la rougeur des toitures de terre cuite
et les arbres, alignement d'ennuis,
gardent leurs pieds mouillés.

A hauteur de trois ans :
Portails uniformes, murs monotones,
Troncs lisses, caniveaux ruisseaux.

Ma menotte dans la main de ma mère.

Ses pas réguliers brisent
son mutisme matinal.
Mes babillages éclaboussent
le silence de ses pensées
et nos silhouettes trotte-menu
dans l'air printanier
cheminent avec pudeur.

Mère du bout des doigts
à la bise sage, laisse
fillette brune affronter
la vague virevoltante
des petits cartables volubiles
et si peu innocents.

Des heures durant
mes mains tamponneront
des teintes improbables
sur des lés de tapisserie,
histoire de colorer
de joie et de fierté le regard
des plus grands que moi.
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lise Lanapavan
Lise Lanapavan · il y a
Merci Fred de votre passage... l'enfance est une époque si précieuse : ce qui est vécu en quelques années renferment autant de trésors que de douleurs... notre visage le plus vrai, le plus sincère, il me semble. .. votre commentaire me va droit au coeur ! Mon merci franc et chaleureux ! A bientôt...
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Vous m'avez conseillé de lire "Première fois", me voici !
C'est beau d'avoir des souvenirs de ses trois ans : les maisons qui paraissent immenses, l'arrivée à l'école en peu effrayante et surtout ces grands lés de papier peint que les petits remettent fièrement à leurs parents une fois couverts de leurs dessins "têtards" : j'en ai encore gardé des tiroirs pleins, impossible de jeter ça, et le cycle se poursuit avec la génération suivante !
Vous avez l'art de trouver les mots qui touchent pour évoquer l'enfance et ses secrets. Mon vote !

Apparemment les écoles se fournissent chez les marchands de papier peint avec les chutes car la coutume se perpétue et c'est en effet une idée excellente pour la créativité débordante des petits !

·
Image de Lise Lanapavan
Lise Lanapavan · il y a
Une douceur ne se refuse pas. Très heureuse que vous appréciez celle-ci ! ;-)
·
Image de Lulla Bell
Lulla Bell · il y a
C'est frais, tendre et doux comme un marshmallow....j'adore.
·
Image de Lise Lanapavan
Lise Lanapavan · il y a
Merci Natou! Beau dimanche à toi aussi ;-)
·
Image de Natou42
Natou42 · il y a
Hmmm c'est d'une agréable douceur
J'aime
Bon dimanche Lise

·
Image de Lise Lanapavan
Lise Lanapavan · il y a
Je suis heureuse que ces mots vous parlent. Et merci pour ce vote n°1 !
·
Image de Ricou
Ricou · il y a
Très beau et émouvant : un premier vote !!!!
·