1
min

Pour le soleil, une prison de papier

Image de gillibert FraG

gillibert FraG

17 lectures

8

Perché sur une cheminée de fées, le poète pensait : Que manque-t-il à mon poème, baigné d’ accumulations, hyperboles, zeugmes et oxymores ?
Voyant un champ de fleurs, un soleil éclatant ricochant sur une falaise de sel, et un troupeau de vaches blanches, il plongea, en s’exclamant : J’ai trouvé ! Et, d’un geste rapide, maniant sa feuille tel un filet à papillons, il attrapa toutes ces merveilles. Sa prose brilla, et toutes ces images ne pouvant être contenues par un support terrestre, déferlaient, ondulaient, et meuglaient harmonieusement. L’artiste tenta d’emprisonner ses trésors avec sa plume ; malgré la noirceur de l’encre, la lumière s’échappait en grand flots.

Sous le regard des lecteurs, le poème explosa.
8

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
JOLI
Image de Randolph
Randolph · il y a
Vision nouvelle de l’écriture et de la poésie, bravo !
Image de Flore
Flore · il y a
Un joli poème en prose, avec une idée qui l'est aussi avec cette prison de papier où on enferme nos mots.
Image de Duje
Duje · il y a
le poète voit plus loin que l'horizon , ligne qu'on ne peut atteindre .
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Belle trouvaille littéraire ! Bien vu la prison de papier ! J'aime beaucoup ! A mon tour je vous invite à soutenir le texte que vous avez porté en finale :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-legende-des-etoiles

Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Original, audacieux, joli poème en prose.