1
min

POISON

7 lectures

0

LA GUERRE POISON DE LA VIE

Je viens de fermer la porte de ma maison pour fuir.
Ces mots seront accrochés à la porte de ma maison lieu de ma vie antérieure. Porte qui avant était ouverte au bonheur aux rires aux chants.
Cette lettre ne peut être transmise car dans mon pays c’est ‘horreur de la guerre.
Je vais donc fuir ma patrie pour trouver un eldorado.
C’est une aventure que j’aborde avec tristesse car je quitte mes racines, ma culture, mes amis.
Je vais aller par les chemins vivre une nouvelle vie, nouvelle aventure. Je ne pense pas être dans la solitude sur ce chemin car d’autres êtres humains, mes frères de malheur vont emprunter la même route.
Je pars vers une terre qui saura m’accueillir
Vous soldats qui aller lire ce texte sachez que je n’ai pas de haine envers vous, mais mon désespoir est surtout engendré par vos dirigeants qui ont remplacé le mot amour par Finance.
Copyright Jean-Marc TALAMONI 01/02/2017

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,