Poète ?

il y a
1 min
281
lectures
33
Qualifié

Ecrire est un plaisir que je ne cesse d'apprendre. Chaque lecture élargit le monde par son nouvel univers. Quant à voter... Je n'aurai donc que des mots pour répondre aux invitations de lecture  [+]

Image de Eté 2016
Vous m’ennuyez, Monsieur, à vous dire poète,
Un humble prétendant qui pourtant se la pète.
Combien de rimailleurs ici ou autrement
Ont pu ajouter foi à leur balbutiement ?
Et la flamme, Monsieur, l’idée et la joliesse ?
Comment donc prier Dieu s’il n’a pas de prêtresse ?
Tenez-vous le talent comme simple monnaie
Comme on dit en arpents la valeur mesurée ?
Croyez-vous que souffrir soit vertu par essence
Dès lors qu’on met des mots avec certaine aisance ?
Je veux de la fraicheur, l’amour ou la passion,
Que soit une envolée allant vers l’horizon.
Que vous comptiez vos pieds me fait la belle jambe
Et votre minutie ne vous rend pas ingambe.
Caressez la rondeur autant qu’il vous plaira
Moi, j’en veux la saveur, le charme et une aura.
Vous me dites exigeante car vous ne m’aimez point,
Ou du moins pas assez, ou avec peu de soin.
Vous me trouvez sévère pour avoir trop aimé
De ceux qui m’ont déçue après m’avoir charmée.
Après tout, que m’importe, et vous pouvez vous plaindre
Je ne resterai pas à vous entendre geindre.
Dire tout votre amour me laissera de glace
Si vous ne trouvez pas le chemin de la grâce.
La poésie, Monsieur, c’est d’être dans vos bras
Quand vous êtes parti ; car elle reste là.

33

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !