Image de Edgard Tep

Edgard Tep

271 lectures

33

Qualifié

Vous m’ennuyez, Monsieur, à vous dire poète,
Un humble prétendant qui pourtant se la pète.
Combien de rimailleurs ici ou autrement
Ont pu ajouter foi à leur balbutiement ?
Et la flamme, Monsieur, l’idée et la joliesse ?
Comment donc prier Dieu s’il n’a pas de prêtresse ?
Tenez-vous le talent comme simple monnaie
Comme on dit en arpents la valeur mesurée ?
Croyez-vous que souffrir soit vertu par essence
Dès lors qu’on met des mots avec certaine aisance ?
Je veux de la fraicheur, l’amour ou la passion,
Que soit une envolée allant vers l’horizon.
Que vous comptiez vos pieds me fait la belle jambe
Et votre minutie ne vous rend pas ingambe.
Caressez la rondeur autant qu’il vous plaira
Moi, j’en veux la saveur, le charme et une aura.
Vous me dites exigeante car vous ne m’aimez point,
Ou du moins pas assez, ou avec peu de soin.
Vous me trouvez sévère pour avoir trop aimé
De ceux qui m’ont déçue après m’avoir charmée.
Après tout, que m’importe, et vous pouvez vous plaindre
Je ne resterai pas à vous entendre geindre.
Dire tout votre amour me laissera de glace
Si vous ne trouvez pas le chemin de la grâce.
La poésie, Monsieur, c’est d’être dans vos bras
Quand vous êtes parti ; car elle reste là.

PRIX

Image de Eté 2016
33

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
C'est vraiment beau ...c'est comme une page d'amour entre les mots, la vie ...et l'histoire qu'on peut écrire ...
·
Image de Edgard Tep
Edgard Tep · il y a
Vous donnez presque une définition. Merci.
·
Image de Maud
Maud · il y a
pour le titre Poète ?.... vous pouvez enlever le point d'interrogation :-)
·
Image de Edgard Tep
Edgard Tep · il y a
Je vais donc acheter une grosse gomme pour tenter d'effacer mes doutes.
·
Image de Maud
Maud · il y a
;-)
·
Image de Naïade
Naïade · il y a
"...la saveur, le charme et une aura..." Oh oui.
Délicieux final.

·
Image de Edgard Tep
Edgard Tep · il y a
Merci de la faveur que m'accorde votre choix.
·
Image de Emma
Emma · il y a
On peut toujours essayer... j'essaie, tout le monde le peut, essayer. Peu y parviennent, à la poésie ! D'accord avec vous !
J'aime beaucoup les deux derniers vers.

·
Image de Edgard Tep
Edgard Tep · il y a
Merci. Ils constituent en quelque sorte l'essentiel.
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
La poésie, beaucoup d'entre nous la cherchent, un petit nombre la trouvent. Moi je ne sais même pas où chercher.!! :-) +1
·
Image de Edgard Tep
Edgard Tep · il y a
On connaît la parabole : Aux innocents les mains pleines. L'avenir vous est donc ouvert. Aimer les mots est peut-être un soutien.
·
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Poète ?
- Poète !
Que dire qui ne l'a déjà été ? +1

·
Image de Edgard Tep
Edgard Tep · il y a
Merci et le redire: Merci.
·
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
j'admire le style et partage les idées
·
Image de Edgard Tep
Edgard Tep · il y a
Merci pour l'un et l'autre. Mais la "critique" vaut aussi pour moi, pour qui les mots, souvent, se dérobent.
·
Image de Envoldemots
Envoldemots · il y a
Poème réussi, je vote, assurément! Quelle joie de nous avoir fait partager vos lignes!
·
Image de Edgard Tep
Edgard Tep · il y a
Merci.
·
Image de Philippe Kireeff
Philippe Kireeff · il y a
"Que vous soyez parti, elle... elle restera là". Léger drôle dans un style classique remis au gout du jour. J'aime beaucoup, juste le dernier vers qui détonne un peu je trouve. Je pense que vous voulez dire que la poésie laissera une empreinte plus forte que "monsieur" ? Ma proposition ne vaut peut-être pas mieux... juste une idée. Merci de m'avoir lu en tous cas et à bientôt.
·
Image de Edgard Tep
Edgard Tep · il y a
Merci de votre apport. Je ne sais si j'ai bien compris votre remarque. Le texte dit : "... c'est d'être dans vos bras quand vous êtes parti..." Peut-être n'est-ce pas lisible. Je ne fais qu'opposer l'absence à la permanence; chose ô combien classique. Je trouvais que la phrase débordant le vers jusqu'à la césure renforçait la chute. De là à ce que ça fonctionne !!!
·
Image de Philippe Kireeff
Philippe Kireeff · il y a
Ok, désolé je ne l'avais pas lu comme cela... La chute fonctionne, le point virgule est bien placé.
·
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
un poète
qui de la technique
se suffit
et
d'âme n'a point^^+1

·