4
min

Poésie

Image de Gladys

Gladys

109 lectures

11

Poèmes de 2017 Myriane Moreau






renouveau
-est ce la pluie? est ce le vent? ces mots glissants sur ton corps ruisselant est ce la nuit? est ce le jour est ce un allez sans retour une promesse d amour.... et j avance sur mon nuage
dévorant les livres d image? tous les mots que je n ai pas dit ceux que tu n as pas compris ces mots de l âme qui laissent couler la pluie et laissent dans leur sillage cette envie........ juste imaginer que nous faisons l’amour je m’éveillerai demain matin avec mes sens endoloris et contente d’avoir joui malgré ton absence malgré ce silence j’ai les idées dans tous les sens j’aimerai recommencer encore et encore de t’aimer de ne plus te laisser partir je te veux dans mon avenir j’ai juste envie de t’aimer jarrête de penser à demain je me réveille sans tes calins j’aimerai recommencer je ne veux que t’aimer..........
le cœur plein d orage ou donc est passé l enfant sage


Juste envie d'aimer

j’ai juste envie d’amour j’ai juste envie de m’enivrer de retenir le temps qui passe j’ai juste envie de chavirer de me noyer dans tes bras



Ta rencontre m'a sauvée
m'a saisi au corps
m'a soulevé du sol
auquel j'etais embourbé
cette merveilleuse rencontre
m'a fait passé de la nuit à la lumière


Tu m'as appris à t'aimer
mais pas à t'oublier.
Si tu penses que je t'oublie;
oublie ce que tu penses.
J'ai tout, sauf toi, donc je n'ai rien,
car tu es tout pour moi!




«Si tu te sens seul, je serai ton ombre.
Si tu veux pleurer, je serai ton épaule.
Si tu veux être heureux, je serai ton sourire.
Si tu as besoin d’une amie, je n’aurai qu’à être moi-même»..




Vous ces vers de par la grâce consolante
De vos grands yeux où rit et pleure un rêve doux,
De par votre âme pure et toute bonne, à vous


ces regards que l' on écoute les yeux fermés
qui nous donnent cette folle envie d aimer
ces regards qui nous font renaitrent
avec leur gôut d éternité
des regards plein de promesses
des regards qu' on ne peut décevoir
tant ils nous aident à voir....

Ces vers du fond de ma détresse violente.

C’est qu’hélas ! le hideux cauchemar qui me hante




c'est la fin de l' automne
et la pluie tombe, monotone
je me serre contre toi RE: j 'écoute battre ton coeur au rythme du bonheur
c'est la fin de l' automne
et la pluie tombe, monotone
je me serre contre toi
et de cette douceur je me laisse porter
le ciel peut bien gronder
déjà nous voilà emportés au pays des songes



c'est la fin de l' automne
et la pluie tombe, monotone
je me serre contre toi
tu es là....
et tu remplis mes nuits, d' insomnies de joie
tu es là....
et tu me donnes envie de vivre encore une fois...
de renaitre dans tes bras
de sentir la douceur d un monde sans heurts
de toucher du doigt le bonheur
je ne t 'attendais plus... je ne t 'attendais pas
mais je t' ai reconnu....
je t' ai si longtemps attendu....
le printemps revient toujours, mon amour..........
il donne la vie, insuffle la magie...


survivre ce n'est pas être fort; il n'y a pas de mal à aller mal ; il faut continuer à respirer un jour après l'autre
et apprendre à vivre en dépit de la douleur

de toi je suis en instance
sur le bord de ton absence
instrument de mon âme
tout mon être te réclame
je suis en instance de toi
transparente dans mon émoi...

j 'écoute battre ton coeur au rythme du bonheur
et de cette douceur je me laisse porter
le ciel peut bien gronder
déjà nous voilà emportés au pays des songes....
C’est qu’hélas ! le hideux cauchemar qui me hante




Tu es là....
et tu remplis mes nuits, d' insomnies de joie
tu es là....
et tu me donnes envie de vivre encore une fois...
de renaître dans tes bras
de sentir la douceur d un monde sans heurts
de toucher du doigt le bonheur
je ne t 'attendais plus... je ne t 'attendais pas
mais je t' ai reconnu....
je t' ai si longtemps attendu....
le printemps revient toujours, mon amour..........
il donne la vie, insuffle la magie...



Lorsque je suis dans tes bras
La nuit se teinte d'amour...
Les portes du paradis
S'ouvrent au ciel de notre lit !

Au jardin de nos rêves
Nous nous retrouvons chaque nuit,
Du crépuscule à l'aube
Nos deux vies ne font qu'une !


je t’ai vu mon étoile
derrière ce voile
je t’ai cueilli
jt’ai mis dans un vase
je t’arrose d’amour
l’amour que j’ai pour toi
et que je ne peux te donner
faute d’être à tes côtés
je maudis souvent mon coeur
d’être empli de tout ce bonheur
alors que mon âme pleure
et qu’elle se meurt...................................







11/22/13 à 3:19 PM





J'écris mélancolie
C'est mon style
Mon encre de vie
Mon côté fragile
J'écris sensuel
Des récits au goût charnel
Avec une pointe de légèreté
Toujours sans vulgarité
J'écris de ma vie le vrai
Mes sentiments libérés
Quelques fois, je cache entre les lignes
Des petits bouts, des petits signes
La richesse de mon univers d'habitude
Mon essence, ma sève
Mon vécu, mes rêves

MM
Myriane moreau

VOUS


il y a des mots il y a des gestes
il y a le reste
il y a tes mots si tendres
que mon âme peut les entendre
cette mélodie dans mon coeur
qui m' emporte bien plus loin qu' ailleurs
heures ou mes rêves tremblent
de ne pouvoir attendre
éprise de vertiges
ou de l'espace temps je perds le souvenir
ou le souffle du vent m 'enveloppe de plaisir
Vous avez aimé cette œuvre, partagez-la !




Volcan de Myriane Moreau

Dans l'obscurité
Un homme, une femme
A la seule lueur d'une flamme
Un bel instant de tendresse
Où se mêlent silence et caresses...
Lorsque soudainement
Les gestes s'affolent
Dans ce monde toujours sans paroles
Les lèvres se rapprochent doucement
Se touchent et se séparent furtivement
Enfin un long baiser brûlant
Et l'atmosphère se fait volcan

volcan

De Myriane Moreau
Poétesse qui vient de disparaitre le 9 avril 2017
Vous avez aimé cette œuvre, partagez-la !

je t’ai vu mon étoile
derrière ce voile
je t’ai cueilli
jt’ai mis dans un vase
je t’arrose d’amour
l’amour que j’ai pour toi
et que je ne peux te donner
faute d’être à tes côtés
je maudis souvent mon coeur
d’être empli de tout ce bonheur
alors que mon âme pleure
et qu’elle se meurt...................................








J'écris mélancolie
C'est mon style
Mon encre de vie
Mon côté fragile
J'écris sensuel
Des récits au gout charnel
Avec une pointe de légèreté
Toujours sans vulgarité
J'écris de ma vie le vrai
Mes sentiments libérés
Quelques fois, je cache entre les lignes
Des petits bouts, des petits signes
La richesse de mon univers d'habitude
Mon essence, ma sève
Mon vécu, mes rêves

MOI (de Myriane Moreau)
Lorsque je suis dans ses bras
La nuit se teinte d'amour...
Les portes du paradis
S'ouvrent au ciel de notre lit !

Au jardin de nos rêves
Nous nous retrouvons chaque nuit,
Du crépuscule à l'aube
Nos deux vies ne font qu'une !
Pour toi ce poéme
myriane moreau
mer. 20/07/2016, 12:41





Vous ces vers de par la grâce consolante
De vos grands yeux où rit et pleure un rêve doux,
De par votre âme pure et toute bonne, à vous
Ces vers du fond de ma détresse violente.
C’est qu’hélas ! le hideux cauchemar qui me hante



je m' évade loin de moi
loin des blessures des certitudes
des réalités absurdes
qui rajoutent à mes incertitudes
humaine je suis
malgré mes attitudes
pour la plénitude
bouleversant les habitudes
je sursois à mon exécution
je reporte puis m' emporte
au fil d années mortes
puis un mot puis un geste
m 'emplissent de tendresse
mon corps je blesse
sans jamais toucher l' âme
rallume l 'étincelle
m' envole à tire d ailes..........................je suis en vie............


À Myriane la grande
Reconnaissance éternelle
M

Thèmes

Image de Poèmes
11

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
Les mots s'entrelacent magnifiquement aux maux...
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Merci pour elle, mon amie décédée le 9 avril 2017
Et pour moi !

·
Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
Bien sincèrement, Sandi.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je pensais avoir déjà voté... En fait j'avais lu et me souviens encore! C'est une sensibilité poétique qui se dégage, mais aussi la sensibilité de la vie.... J'ai tout aimé! C'est chouette de continuer à les faire... A la faire vivre!
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Merci Méli! c'est un don la poésie et elle le possédait tellement qu'elle me demandait ce que je désirais , sur quel thème et un quart d'heure après me l'envoyait!
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Myriane devait être une personne passionnée. Ces poèmes sont très romantiques, et pleins de « grâce consolante » malgré les hideux cauchemars. Une écriture qui reflète le désir, la souffrance, et une forme de bonheur simple car venant de l’amour. Très beau.
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Merci pour elle et je lui avais trouvé un éditeur , elle me manque beaucoup!
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
C'est plus que compréhensible qu'elle te manque. Je ne connais que son écriture qui est exceptionnelle et doit être le reflet de la personne qu'elle était.
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un (des poèmes ?) où le bonheur et la mélancolie s'entremêlent. Beaucoup de sensibilité dans vos mots
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Merci Isabelle!
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
Les lettres mortes ne meurent jamais vraiment...
Une manière de faire renaître un bel espoir !

·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Merci Praxitèle, j'ai encore beaucoup de chagrin, elle me manque!
·
Image de Samou
Samou · il y a
mes votes, il aurait eu une belle place dans le concours de la saint valentin
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Je n'y ai pas pensé, merci à vous !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'aime beaucoup !
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Merci Lise !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour ce bel hommage ! Mon vote !
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Merci beaucoup Keith!
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un bel hommage plein de mélancolie.
Mon pantoum est en finale de la Matinale, un peu grâce à toi. Si tu as envie de le soutenir de nouveau, c'est par ici, merci :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/reve-dailleurs-pantoum

·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Merci pour elle et pour moi!
·