POÈMES DE RIEN

il y a
1 min
1
lecture
0
Il y a des gens qui tuent pour la poésie,
Pour des poèmes de tout et de rien,
Poèmes sombres, teintés et offensés.
Vous devez posséder de la poésie.
Je voulais continuer à écrire, mais l'inspiration m'a laissé,
La poésie m'a tout dit, elle a été capricieux,
Et je ne suis pas à blâmer, la poésie m'a laissé à désirer.
Je ne veux plus en souffrir pour lui,
J'étais fatigué de me sacrifier pour ses paroles.
Ses grands yeux fascinants ont toujours un effet sur moi.
Tant d'années emprisonnées par ses paroles,
J'en ai marre de tes extorsions,
De vivre du pain et de l'eau,
Et cette poésie passionnée ne me fait pas un bisou.
Quand j'écris quelques versets, je ressens de la fantaisie et je m'évanouis.
Elle m'a supplié de sauver sa beauté,
Cela purifiera sa réputation de prostituée,
Il m'a flatté en disant que je lui rendais son amour.
Je me sens épuisé, mais je veux toujours être sa bien-aimée,
Je crois toujours en ses versets.
Poésie, je t'aimais une fois avec toute mon âme,
Mais c'est le premier et le dernier mot que je vous dis,
Si vous le pouvez, retournez à l'Olympe et emmenez-moi avec vous.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !