1
min

Plus sombre que le noir

Image de Aymen Chebbi

Aymen Chebbi

1 lecture

0

Plus sombre que le noir est sens de vie humaine,
J'admires la neige qui elle, fond au soleil,
Vivante, elle ne l'est point, mais à mon oreille,
Semble parvenir ses cris d'agonie lointaine.

Elle ressemble ainsi donc aux vies que l'on mène,
Le cruel temps l'entraine, et aussi enraye,
Toutes traces de son passage, pure merveille
Fût sa bien belle existence, et sa fin soudaine.

Nos souvenirs en demeure, bien qu'imprecis
Mais quand nous aussi prendrons fin en ce lieu ci,
Son passage en ce monde ne sera que nul.

Neige nous sommes, nous et même ce beau monde,
Osons le pire et même d'être plus qu'immonde,
Puisqu'en la fin, que nous connaissons, tout s'annul.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,