Plongée obscure

il y a
1 min
36
lectures
5

Bien plus qu'un passe temps, une passion, un plaisir ! Je me qualifierai d'étrange bonhomme perdu dans son monde en folie. Sors de ce corps, folie furieuse et crache sur papier cette assemblée de  [+]

Sous ce silence marin, je te contemple.
Entourée d’anémone et d’Hypnea rouge.
Tu oscilles à chaque courant de l’eau froide :
Métronome en rythme à ma respiration.

Figée, les yeux grands ouverts tu me regardes,
Je me maintiens, là, flottant à ta hauteur.
Hippocampe et néon bleu tourne autour de toi,
Je pleure. Ce paysage te donne vie.

J’enlève mon masque pour un baiser volé,
Tes lèvres froides, bleuit par cette fraîcheur,
Me rappelle ces tendres bécots mensongers.

A tes pieds accrochés le poids de ma tristesse,
En remontant, je souris niais et te laisse,
Morte, ta vie ne tenait plus qu’à une corde.
5

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
Très bon poème ! J’aime beaucoup ! Bravo !
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Lecture d'un ancien plongeur (amateur) à qui vous redonnez goût à l'ivresse des profondeurs :-)
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est très bien écrit. La chute est mortelle...