Pleur

il y a
1 min
56
lectures
3

Des mots, Des maux, Une vie, Ma vie. Mes tranches de vie avec mes idées noires qui me hante. Impossible pour moi d'imaginer. Tout est tiré de ma propre vie. Aimez moi, détestez moi, mais lisez moi  [+]

Un homme pleure
Des heures planent
Ses yeux s'embrument
Une femme pleure
Ses heures se fanent
Ses yeux le consument
Des femmes pleurent
L'effroi n'étonne plus
Des hommes pleurent
La mort ne s'étonne plus
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
un homme qui pleure et qui le dit, moi, je trouve ça Beau ...
Image de JigoKu Kokoro
JigoKu Kokoro · il y a
Bonjour Pascal ( ^_^)
Un thème dur que vous avez choisi là. J'ignore s'il s'agit d'une forme de poésie particulière mais ce vers me pose soucis : "Ses yeux le consument" Quel est le sujet de "le" ? "L'homme" ?
Mis à part ce détail, je trouve l'idée de la thématique intéressante et la bascule entre "local" (homme femme au singulier) à "général" (pluriel, effroi, notion de mort) apporte un élément qui donne plus de profondeur à vos mots.
Au plaisir ( ^_^)

Image de Pascal Marion
Pascal Marion · il y a
la forme de poésie est mienne. je n'ai suivi aucun cours ni didacticiel. CA vient comme cela, parfois la nuit. effectivement le 'le' est pour l'homme. mes pensées au moment de l’écriture étaient autour de l'amour d'un couple avec un événement extérieur très violent. suite à la réflexion d'une amie qui me faisait remarqué qu'une femme qui pleure n’émeut bientôt plus personne et qu'il était très rare de voir un homme pleurer (en général très violemment a l’intérieur de lui). merci pour votre analyse extérieur.