Plein feu

il y a
1 min
30
lectures
5

« Ecrire c’est creuser dans du noir ». (Guillevic) « Ecrire, c’est dessiner une porte sur un mur infranchissable, et puis l’ouvrir ». (Christian Bobin) Du noir à la lumière  [+]


Être 

Sans arguments 

Sans dieux à baptiser
aux rives de son sang
 
Malgré la peur intacte

Mener la vie plus loin
que demain ne promet
 
Consulter la mésange
qui lira sous la neige
un printemps déjà sûr
 
Et l’eau
infiniment
- disciple et souveraine
du courant qui l’anime
elle s’éprouve sans lutte
et se vit sans vertige -
 
Le roncier
s’il consent
- multiple battement
tout enclos de pudeur
« dire »
lui est déchirure- 
 
Mais pas le lierre
trop seul
- les liens qui le rassurent
nouent des noces mortelles - 
 
S’en remettre à la flamme
qui ne se soucie pas
d’être sa propre fin
 
Tout acte d’absolu
est à signer de cendre
pour qui être vivant
s’exige de plein feu
5

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Splendide ! Mon admiration petit passereau !
Image de Adrien Voegtlin
Adrien Voegtlin · il y a
Je grimpe, je souris, je regarde le monde de haut. J’aime votre poème.
Image de Alauda D.
Alauda D. · il y a
Merci pour le conseil ! J'ai resserré au maximum, mais je ne peux pas faire mieux :)
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
C'est beau, mais à votre place j'éliminerai le trop grand nombre de sauts à la ligne.

Vous aimerez aussi !