Planasthai

il y a
1 min
2
lectures
0
Planasthai


Sur l'impasse de la cité
j'aurai peint des vermeils et des ors
des lactescences et des roseurs
des cassis et des pourpres
des coccinelles stellaires

Dans l'avivement même
de l'inopiné faisceau
l'orbe congloméré
par l'offense
et par l'ordre

les épeura
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,