1
min

Pince de pouett

2 lectures

1

kilogramme de pensées
avec le clavier
je viens me branler
après une période
d' âmes à ébranler

même éclat empêtré
d'ombres en nombres
tu les cernes à n'en plus les compter
elles se découpent
dans la noirceur d'une lune voilée


te chuchotent
t'emballent
t'enculent

merde

le mirage acide
de cette page à rides

pince de poète
manque pas d'air
en place une pour les intrépides

asphyxiés par un autre train de vie
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,