Pile et face

il y a
1 min
30
lectures
6

Grande amoureuse de notre belle langue et poétesse à mes heures maman d'une ado et épicurienne de temps à autre réservée , introvertie avec une âme d'artiste  [+]

J'effleure mes moindres peurs
Affronte avec terreur mes pleurs
Et tente de refermer des plaies
Qui m'inondent à force de saigner

Mais c'est en les touchant ainsi du doigt
Que je les annihile et les exhibe tout à la fois
Mon coeur garde ses deux côtés
Un premier qui souffre à tout jamais
De toutes les douleurs rencontrées
Ou pleure en subissant du monde la vanité
Et un second qui espère avec ardeur
De la vie absorber la moindre chaleur

Le monde est ainsi fait :
Douceur et malheur sont liés
Tout est savamment intriqué
Pour que l'espérance soit perpétuellement invoquée

Car telle la rose a des épines
De belles pensées chagrinent
Nous rappelant à chaque instant
Cette obligatoire dualité du vivant.

HH le 26/02/16
6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,