1
min

Philippines

Image de Ombeline

Ombeline

9 lectures

3

Ramenez moi voir ces vastes horizons
où le ciel épouse la mer et s’y confond
Où le sable tend son bras aussi loin qu’il le peut
Aussi loin qu’il s’y perd, dans cet azure radieux.

Ramener moi parcourir ces routes sauvages
M’émerveiller d’avantage au fil des paysages
Au dessus de la jungle, des cascades, des rizières
Se sentir entière, libre, savourer l’ephemère.

Ramenez moi partager, sous les toits de palmiers,
A la lumière du feu et du ciel étoilé
Tous ces souvenirs qui peu a peu s’ajoutent
Unis par mes fidèles compagnons de routes.

Ramenez moi écouter ces rires qui résonnent
Ce bonheur dans leur yeux, ces sourires qu’ils nous donnent
Dans cette plaine si grande, ramenez moi vers eux,
Parmi tous ces enfants, jouer encore un peu,
Et à travers leur pupilles noires, d’une pureté d’opaline,
Gouter dans leur regard, la vie aux Philippines.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Guill26POET
Guill26POET · il y a
J'ai voyagé à travers vos rimes, un bon moment. Je vous invite à découvrir mes poèmes
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Sublime. C'est un goût de Baudelaire, je trouve.
En moins noir... Mais très beau. Merci

·