Petites routes secondaires

il y a
1 min
349
lectures
238
Qualifié

L'écriture est un jeu qui nécessite peu de moyens. Un carnet, un stylo et une image se transforme en haïku, une émotion en poème, une anecdote en nouvelle. Une dizaine de nouvelles primées à  [+]

Image de Été 2018
Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

Dans un village silencieux,
J’aperçois un groupe de vieux
Qui jouent sur un terrain de boules,
Oh ! la douce vie qu’ils se coulent !

Un chat derrière une fenêtre,
Observe, un oiseau peut-être...
Devant sa porte, un chien somnole.
Des gamins rentrent de l’école.

Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

Les cloches des églises sonnent
Et parfois même elles carillonnent,
Une naissance, des épousailles
Ou une messe de funérailles.

Sur la place, un monument
Pleure les enfants du pays
Partis il y a bien longtemps
Mourir au loin pour leur patrie.

Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

Des vaches paissent dans les prés
Une herbe baignée de rosée
Et quelques chevaux alezan
Galopent la crinière au vent.

Je laisse passer un renard,
Un chevreuil me suit du regard.
Une buse prend son envol
Pour fondre sur un campagnol.

Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

Abusant de leur liberté,
Des poules picorent dans les fossés.
Un tracteur me fait ralentir,
Il ne sert à rien de courir.

Ici, une ferme fortifiée
Et là une chapelle oubliée
Émaillent mon itinéraire
D’images teintées de mystères.

Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

Des cyclistes en tenue fluo
Et des marcheurs à sac à dos
Tracent la route à leur allure
Tout en contemplant la nature.

Pommiers en fleurs au mois de mai
Et champs de blé début juillet,
Un paysage jamais morose
Si l’on sait regarder les choses.

Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

238

Un petit mot pour l'auteur ? 66 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lilipop
Lilipop · il y a
Je n'avais pas vu ce poème! décidément je manque beaucoup de jolies choses en ce moment! je reconnais bien là notre jolie campagne Mayennaise, c'est un vrai plaisir que de te lire!
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un poème précurseur de vacances ...
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Une balade bucolique pleine de charme.
Je vous invite "A l'horizon rouge" en finale du Prix lunaire. Merci.

Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
Merci beaucoup. J'arrive trop tard pour le Prix lunaire mais je constate avec plaisir que vous êtes lauréate. Un grand bravo !
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Merci.
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Un très joli poème qui nous emmène à la découverte des beautés de la campagne . Il faut être en harmonie avec cette belle nature et sans bruit elle se laissera découvrir . Votre poésie est un moment de silence et d'harmonie . Mes 5 voix avec plaisir .
Si cela vous tente je vous invite sur ma page pour découvrir mes deux tankas lunaires . Merci et bonne chance .

Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
une ballade
bucolique
qui prend
de temps
de découvrir
et de voir^^+5

Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
Merci Bertrand !
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
à bientôt^^
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Moi qui raffole des routes secondaires en plus en compagnie de vos mots si beaux, je ne prends même pas le risque du paysage morose. Je me contente juste de contempler. Toutes mes voix sans hésiter.
Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
Merci, Elena, d'avoir fait route avec moi sur ces charmantes petites routes !
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Très beau texte sur une France qui est en train de disparaître. "Personne devant, personne derrière" fait écho à un poème de Paul Fort.
Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
Merci, François, d'avoir aimé cette balade campagnarde. Vous êtes le second à me parler de ce poème de Paul Fort mais je n'ai aucune raison de m'en plaindre !
Image de François Duvernois
Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
Merci pour ce lien, François. Effectivement, je connaissais cette chanson mais pas une seconde je n'y ai pensé en écrivant mon texte. J'ai eu plaisir à la redécouvrir.
Image de Marianna
Marianna · il y a
Une agréable mélodie remplie d'images et de fraîcheur ...
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Prendre les routes secondaires est en effet le meilleur moyen de savourer la beauté de la campagne dans sa diversité . . . et j'ai vraiment apprécié la balade ! Pendant ma lecture votre refrain m'a aussi remis à l'esprit celui de la chanson de Brassens " Le petit cheval" : " Tous derrière, lui devant" . . . Merci pour ce joli moment Odile !
Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
Merci à vous, Francine, pour ce joli commentaire.
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Une bien jolie ballade qui détend.
Mes voix +5*****.

Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
Un grand merci !

Vous aimerez aussi !