Petites routes secondaires

il y a
1 min
348
lectures
238
Qualifié

Une quinzaine de nouvelles primées à des concours, quelques publications en revues et recueils collectifs et deux textes lauréats sur Short-édition ("Sakura" et "Septembre"). Et en cet été  [+]

Image de Été 2018
Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

Dans un village silencieux,
J’aperçois un groupe de vieux
Qui jouent sur un terrain de boules,
Oh ! la douce vie qu’ils se coulent !

Un chat derrière une fenêtre,
Observe, un oiseau peut-être...
Devant sa porte, un chien somnole.
Des gamins rentrent de l’école.

Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

Les cloches des églises sonnent
Et parfois même elles carillonnent,
Une naissance, des épousailles
Ou une messe de funérailles.

Sur la place, un monument
Pleure les enfants du pays
Partis il y a bien longtemps
Mourir au loin pour leur patrie.

Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

Des vaches paissent dans les prés
Une herbe baignée de rosée
Et quelques chevaux alezan
Galopent la crinière au vent.

Je laisse passer un renard,
Un chevreuil me suit du regard.
Une buse prend son envol
Pour fondre sur un campagnol.

Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

Abusant de leur liberté,
Des poules picorent dans les fossés.
Un tracteur me fait ralentir,
Il ne sert à rien de courir.

Ici, une ferme fortifiée
Et là une chapelle oubliée
Émaillent mon itinéraire
D’images teintées de mystères.

Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

Des cyclistes en tenue fluo
Et des marcheurs à sac à dos
Tracent la route à leur allure
Tout en contemplant la nature.

Pommiers en fleurs au mois de mai
Et champs de blé début juillet,
Un paysage jamais morose
Si l’on sait regarder les choses.

Je roule seule dans la campagne,
Petites routes secondaires,
Personne devant, personne derrière
Et les nuages m’accompagnent.

238

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !