1
min

Petite héroïne

Image de Isabelle Laurent

Isabelle Laurent

211 lectures

142

Qualifié

La petite ne se souvient pas de grand-chose,
Sauf qu’on lui a dit qu’elle était née dans les roses...
Elle n’a pas vraiment réussi à y croire
Et longtemps son enfance est restée dans le noir.
Aujourd'hui resurgit du passé obscurci
Un tas de souvenirs, tout l’envers du décor :
Ces mains qui la caressent, le parfum de ce corps,
Ce membre qui se dresse, tous ces bruits dans le noir,
Qui troublent sa mémoire, oui troublent sa mémoire...

La petite ne se souvient pas de grand-chose,
Sauf qu’on lui a dit qu’elle était née dans les roses...
L'homme qui l’a aimée d’amour démesuré,
Elle voulait l’étrangler, de ses p’tites mains glacées.
Car dans la mer, sous le pêcher, son âme est morte.
Celui qui l’a aimée jusqu’à la déchirure,
À ce rouge qui coule entachant la souillure,
Qui l'a pas respectée, elle voudrait le haïr
D’avoir été si dur, elle voudrait le trahir...

La petite ne se souvient pas de grand-chose,
Sauf qu’on lui a dit qu’elle était née dans les roses...
Mais on ne lui a pas prédit le mal en chaîne,
Ces scènes quotidiennes, d’une douceur obscène.
Il reste de son enfance, les réminiscences
Des nuits de cauchemars, de tant de cauchemars,
Du bazar dans sa tête, du vide dans son regard,
D'un très profond mal-être, qui persiste et empire,
Résistant au plaisir, résistant au plaisir...

La petite ne se souvient pas de grand-chose,
Sauf qu’on lui a dit qu’elle était née dans les roses...
N'était-ce pas un leurre, elle se le demandait,
Même si « les adultes, ça ne mentait jamais. »
Il l'a pas prise pour de bon dans ses filets,
Pourtant, dans le corps frêle de cet enfant docile,
À jamais resteront les marques indélébiles
D'un trou à l’intérieur, d'une faille dans le cœur,
De la honte, de la méfiance et de la douleur.

La petite ne se souvient pas de grand-chose,
Sauf qu’on lui a dit qu’elle était née dans les roses
Et parfois dans ses rêves, elle se met à y croire
Alors tout devient rose, plutôt que d’être noir.
À défaut d’effacer, elle veut recommencer.
Devenir la princesse d’un joli conte de fées,
Ne plus être souillon, devenir Cendrillon
Et elle va choisir : héroïne et pas martyr.
Et elle a choisi : héroïne et pas martyr.

PRIX

Image de Automne 2017
142

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Artvic
Artvic · il y a
Héroïne de vos mots ! Sublime . Merci à vous Isabelle
·
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
Dur... mais beau poème, j’aime bien la répétition des strophes, c’est lancinant et ça renforce le côté tragique
·
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
mes compliments
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
voir enfin la vie en rose, un beau triomphe sur les épines de la vie..
·
Image de Guilhaine Chambon
Guilhaine Chambon · il y a
Beau poème . Mes votes
Je vous invite à découvrir mon texte Au fait qui est en finale et si le cœur vous en dit de venir visiter ma page. Belle journée

·
Image de Philshycat
Image de Dany Guyot
Dany Guyot · il y a
Texte très émouvant , il faut toujours croire à ses rêves.
·
Image de Isabelle Laurent
Isabelle Laurent · il y a
Merci Dany
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un beau poème sur l'innommable ! Les traumatismes vers à vers sont bien décrits. On voit la pauvre gamine se débattre avec ce souvenir douloureux qui la harcèle ! S'en sortira-t-elle au fil du temps ? Bravo, Isabelle ! Vous avez mes cinq votes.
Vous avez apprécié mon sonnet Tarak. Il est maintenant en finale si le cœur vous en dit : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/tarak

·
Image de Florence Deleurence
Florence Deleurence · il y a
Le choix d'une vie , pas toujours facile .. + 5 , j'aime ... Je vous invite à lire "La quête" de Dany Guyot finaliste prix été 2017 .. Merci et bonne chance ..
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
je vote! +4 ; je vous invite à soutenir mon 'TajMahal' et ma 'Mante orchidée'...si vous aimez!
·