Petit voleur

il y a
1 min
190
lectures
22
Qualifié

J'ai enfin trouvé 4 années de vie pour "flirter" avec les muses poétiques... Ce fut un vrai bonheur ! Il est temps de vous en faire partager les fruits  [+]

Image de Été 2020

Petit voleur où t’enfuis-tu
Vers quelle chimère, quel inconnu
Tu as pour toi l’exubérance
Et du jeune âge l’insouciance

Moi je suis là les bras ballants
Regard inquiet, le cœur battant
C’est l’heure de la séparation
Non sans une certaine émotion

Déjà tu cours à travers champ
Sans te retourner, droit devant
Tu vas, tu viens, taillant ta route
Et sans laisser de place au doute

Sur le chemin de solitude
La pente me paraît plus rude
Et le choc sourd des pierrailles
Me fait regretter ta gouaille

Mais pour toi tel n’est pas le cas
Tu sembles avoir la baraka
Avec grande intelligence
Tu traces ton itinérance

Je m’interroge sur ton sort
Pour ce voyage seras-tu fort
Un peu comme on fait pour un frère
Quand il s’en va faire la guerre

Suis-je bête ! Tu n’es qu’un ru
Qui par sa candeur m’a bien eu
En m’offrant le temps d’une trêve
La douce mélodie d’un rêve

22

Un petit mot pour l'auteur ? 25 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fabienne Maillebuau
Fabienne Maillebuau · il y a
Très belle chimère, où l'on vagabonde entre le petit voleur et la mélancolie du narrateur, mon vote, Alain, je vous invite sur https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-son-dune-voix. Merci!
Image de Alain Marthon
Alain Marthon · il y a
Merci Fabienne pour ce compliment qui me touche ! Je ne manquerai pas d'aller lire votre texte à mon tour...
Image de De margotin
De margotin · il y a
Mon soutien. Bravo

Je vous invite à découvrir mon Dessin. Merci beaucoup
https://short-edition.com/fr/oeuvre/strips/au-bord-de-la-plage-1

Image de Alain Marthon
Alain Marthon · il y a
Merci ! J'irai voir ça...
Image de De margotin
De margotin · il y a
Merci beaucoup à vous.
Je vous invite à découvrir mon nouveau recueil de poèmes en lice au grand prix du manuscrit 2020.
veuillez cliquer sur ce lien http://www.lajourneedumanuscrit.com/Stigmates
Pour lire l'extrait et sur j'aime pour connecter, puis sur j'aime à nouveau si vous voulez le soutenir au grand prix de la journée du manuscrit. Merci beaucoup
Salutations chaleureuses

NB: veuillez connecter Disqus au bas de la page si vous voulez laisser un commentaire.

Image de Liane Estel
Liane Estel · il y a
Parler d'un "ru" (qui se jette dans quels bras ? ) pour évoquer - même en rêve - le départ d'un enfant… il fallait y penser ! Très belles images. Merci pour ce texte.
Image de Alain Marthon
Alain Marthon · il y a
Merci Liane pour ce petit commentaire qui fait chaud au cœur ! C'est le ru et son bavardage qui m'y a fait penser...
Image de lucile latour
lucile latour · il y a
j'ai failli me perdre mais non si bien écrit que je suis restée comme accrochée à la douceur parentale que l'enfant laissera. joli sujet.
si vous avez un peu de temps venez me rejoindre " Sur le chemin qui mène au puits" et "Jusqu'à la pointe" ma nouvelle et ma poésie qui sont en finale encore quelques jours. vous me direz. merci et bravo à vous.

Image de Alain Marthon
Alain Marthon · il y a
Merci Lucile, il me semblait vous avoir répondu... Ce qui est sur c'est que j'ai lu et commenté vos deux textes et vous avez eu mes voix.
Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
j'aime et je recommande
Image de Philippe Salort
Philippe Salort · il y a
Les petits ruisseaux font les grandes rivières !
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Un très joli poème qui demande une lecture attentionnée pour bien comprendre le sujet dont il s'agit.
Merci pour cette lecture.
Bonne continuation.

Image de Alain Marthon
Alain Marthon · il y a
Et oui ! Merci Marie d'avoir trouvé du plaisir à aller au bout.
Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Il n'y a pas de quoi Alain. Le plus souvent, en lisant, j'aime dénicher à travers les mots, surtout dans des textes comme le vôtre, le message que l'auteur veut réellement faire passer.
En passant, si le coeur vous en dit, je vous invite à lire mon texte "Mésaventures nocturnes" en finale pour le Prix des jeunes écritures.
A bientôt chez vous ou chez moi.

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Il y a effectivement dans ce ru toute la gouaille de l'enfance.
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
C'est très joli ce poème sur l'envol d'un enfant hors du nid. C'est souvent le coeur gros que les parents regardent partir leur petit devenu grand
Image de Alain Marthon
Alain Marthon · il y a
Merci à vous ! C'était bien la clé de cette parabole....
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Un poème preste et joli. Pourquoi le ruisseau est-il traité de "voleur" ?
Image de Alain Marthon
Alain Marthon · il y a
Merci Sylvie ! Petit voleur à l'image d'un enfant, devenu grand, qui quitterait ses parents en emportant un coin de leurs cœurs....
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo pour le rythme et les sonorités, Alain !
Image de Alain Marthon
Alain Marthon · il y a
Merci Keith ! Sonneur de mots me plairait bien....
Image de Landry des Alpes
Landry des Alpes · il y a
Joli! Le digne enfant des sources bavardes...
Image de Alain Marthon
Alain Marthon · il y a
Merci Landry ! Il y a de ça en effet dans ce petit ru si turbulent...
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un rythme , une atmosphère .
Image de Chantal Sourire

Vous aimerez aussi !