Petit soldat

il y a
1 min
131
lectures
13
Qualifié
Image de Eté 2016
La terre tremble sous tes bombes.
Tu ne souhaites laisser que des décombres.
Tu ne cherches plus à savoir pour quel nombre,
Il faudra réaliser tant de tombes.
Ils sont tes ennemis pour le plus grand nombre.
Ils doivent mourir, peu importe les tâches sombres.

Tu es sourd à leurs pleurs, tu ne connais pas la terreur.
Tu appuies sur la gâchette, tu ris de leurs défaites.
Tu les éventres d’un coup de lame, tu les fais brûler dans les flammes.

Tes actions sont justifiées,
Par ton pays, par tes aînés.
Tu les tueras jusqu’au dernier.
Tu ne connais aucune pitié.
Tu en seras félicité.
Tu auras très vite tout oublié.

Cette guerre est inutile.
Elle est créée pour ton plaisir.
Jeune psychopathe infantile.
Tu sais que tu ne pourras pas mourir.
Ils ont oublié ta vie tactile.
Ton âme va-t-elle pourrir ?

Tu es sourd à leurs pleurs, tu ne connais pas la terreur.
Tu appuies sur la gâchette, tu ris de leurs défaites.
Tu les éventres d’un coup de lame, tu les fais brûler dans les flammes.

Tu te bats petit guerrier.
Tu remplis leur porte-monnaie.
Tu n’es pas soumis à l’armée.
Pourtant tu tires et ça te plait.
Petit soldat bien entraîné.
Tu fais la guerre de ton canapé.

Petit soldat le soleil brille.
Tu as le droit de laisser tomber.
Cette guerre n’est que broutille.
Tu fais la guerre de ton canapé.
Tu as oublié les jolies filles.
Sors de chez toi va vivre en paix.

Tu es sourd à leurs pleurs, tu ne connais pas la terreur.
Tu appuies sur la gâchette, tu ris de leurs défaites.
Tu les éventres d’un coup de lame, tu les fais brûler dans les flammes.

Petit soldat ce n’est pas ta guerre.
Tu joues en ligne avec Satan.
Petit guerrier on te laisse faire.
Pourtant tu n’es encore qu’un enfant.
Ne donne pas ton âme à Lucifer.
Il la prendrait en un instant.

13

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !