Perdu

il y a
1 min
18
lectures
3

Mon corps jalouse les danseurs et mon esprit jalouse les joyeux, alors j’écris pour mettre mon esprit en mouvement et mon corps en joie.

Ils étaient partis quatre, ils sont revenus trois
Laissé le plus petit
Trop frêle et trop tendu
Ils les ont regardés
Ils les ont pourchassés
Trois ont pu fuir et sans se retourner
Ne l'ont pas vu tomber
A la fin ne restaient
Que six yeux pour pleurer
3

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de mirabelle leroy
mirabelle leroy · il y a
Triste .
Image de Marie-Pierre HUSSON
Marie-Pierre HUSSON · il y a
Merci pour vos commentaires, c'est encourageant !
Image de Manuelle Caput
Manuelle Caput · il y a
Un conte qui compte? C'est bien joli !!