1
min

Perdition

2 lectures

0

Les bars défilent les filles aussi les leds s'illumine dans le noir
Rose moi rouge que dans le fond de mon gobelet en ivoire
Devant le miroir joli minois rougi par les âges ridé par la boisson

La risée des garnements mais prisé chez les dames
Certaines s'évade le temps d'un coups de rein sur une table
Le train train doit les pousser à savourer le marginal
Dans un commun régi par le banal la banane quand l'interdit fait du charme au humains
Et les charment usages finissent à quatre pattes sur un clic clac
Tic tac plus la nuit passe plus l'éthanol remplace mon groupe sanguin
Au moin, aucun vampire viendra loucher sur ma jugulaire gorgée de vin
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,