Penser pensées

il y a
1 min
26
lectures
4
A trop vouloir anticiper, on coule
Comme une pierre sacrée qui roule
La vie. Le futur. Le bonheur
Aimer est-il la clé de notre cœur ?

Fermons les yeux, est-ce rêve ou réalité ?
Deux corps enlacés au pied d'un feu de cheminée
Une image figée, sont-ils bien ? Quoi penser ?
Tant que l'image reste immobile, aucune vie détectée

Voyager, se laisser porter par le vent
Vers la mer, la montagne, la poésie ou le chant
Vivre, tant que le battement du cœur résonne
Continuer le voyage, voir ce qu'il nous donne

Un jour. Deux jours. Un mois. Ça continue encore
La fin du voyage marquera notre acte de mort
Des nymphes qui m’ensorcellent et me traînent ailleurs
Je peux les combattre. Sans regrets. Sans rancœur

Couper le fil qui nous garde de bébé à la bas au loin
Rien n'est tracé, je suis seule maîtresse de mon destin
Je veux vivre ainsi. Ma vie. Mon voyage
Quand je ferme les yeux, ce ne sont que des mirages

A trop vouloir imaginer, on coule
Comme une pierre sacrée qui roule
La vie. Le futur. Le bonheur
Savourer ce qui vient. Maintenant. Dans trois heures.
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !