Peines de coeur, Oh ! A peine (10) : Le merlan.

il y a
1 min
5
lectures
1

Extraits :28O. Prose : Alice au fil des jours 20, Almanach extraterrestre 16, Autour du neuvième cercle 16, Contes à Pimousse 6, Peines de cœur, oh à peine 9, Sketches à tout faire 14  [+]

Quand j'étais amoureux
A ce qu'on m'a dit
J'avais les yeux
De merlan frit

D'un poisson
Long
Et bleu
Comme la chair des bœufs
Mal cuite
D'un poisson cru et m'as-tu vu
Et gras
Comme un cheveu gras

Et pourtant l'amour miraculeux
Qui me montait au coin des yeux
Était vif comme l'ondoyante ablette
Et aussi tendre que le plus tendre regard d'une chevrette !

Maintenant que je ne le suis plus
Mais alors... ce qui s'appelle..."plus"
J'ai des verrues

Et ma tête
Avec ses mornes mirettes
Et ses ecchymoses
D'amour malheureux
Est plutôt celle, larmoyante et globuleuse
De l'alose
Ou d'un merlu froid et piteux.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !