Pegamax - L'insoumis

il y a
1 min
21
lectures
0

J organise énormément de sorties : rencontres pour nouveaux arrivants notamment. Mais aussi pour nantais de 40 à 60 ans qui ont besoin de se sociabiliser ou se RE-sociabiliser. Et veulent  [+]

L'insoumis
Pegamax

Refrain

C’est l’insoumis qui ressurgit
La rage au cœur je réagis
Je suis ce lion derrière les branches qui rugit
Les yeux aussi rouges que leur derrière on les a trop fessé
T’as voulu nous rabaisser maintenant tu vas avoir du mal à encaisser
C’est à vous que je suis venu m’adresser, à notre tour de s’engraisser

Couplet 1

Je suis venu en indé, je suis indésirable
Mon rap est indécent et indéfinissable
Mes fans sont mes armes, la scène mon champ de bataille
Si on interview la rue, mes rimes les mitrailles
Je pars en guerre l'esprit clair prêt à faire trembler le terre-terre
Je flotte sur la mer, agité comme Le Sagittaire
Parfois nonchalant, mon caractère endormi à l’éther
Slow motion, fais un ralenti, je mets ces mc à terre

Ils restent dans leur délire parano, pour eux je suis trop haut
Mes mots sons inexplicables tel des phénomènes paranormaux
Ils me reprochent d’avoir une bite dans le cerveau
Mais je m’éloignent d’eux et me félicite d’être au bord du vaisseau
Venu pour faire le ménage mon phrasé est vulgaire
Je balaie ces faux rappeurs comme la poussière
Traîne les chiennes comme des serpillières
J’ai le recto, j’ai le verso, à la fois visionnaire et terre-à-terre
Refrain

C’est l’insoumis qui ressurgit
La rage au cœur je réagis
Je suis ce lion derrière les branches qui rugit
Les yeux aussi rouges que leur derrière on les a trop fessé
T’as voulu nous rabaisser maintenant tu vas avoir du mal à encaisser
C’est à vous que je suis venu m’adresser, à notre tour de s’engraisser

Couplet 2

Mes gimmicks sortent d’hôpital psychiatrique
L’insoumis est schizophrénique
Pegamax et moi, on mène des doubles vies
Passe nous le oinj, qu’on tire une taf, qu’on taffe nos rimes
Venu t’enflammer comme une combustion spontannée
J’ai jeté mes brouillons au feu, mes textes j’ai charbonné
Dur de gratter la plume en journée, seul la noirceur peu m’inspiré
Je taffe comme un forcené, mes stats évoluent à la puissance carré



L’insoumis est rentré dans sa bulle, a créé son univers
Elles accourent comme des putes #billets verts
Avant le succès, y’a que ma bière qui partageait la misère
Alors tu sais ce qu’il te reste à faire, présenté ton derrière
Mais rajoutes-toi sur la liste t’es pas prioritaire
On m’a dit que j’étais généreux alors je n’épargne personne
Si je veux faire de grosses sommes, je dois faire du son qui cogne
Je reste insoumis, mon son explose comme une mutinerie
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !