Péchés

il y a
1 min
1 768
lectures
65
Lauréat
Jury
Recommandé

Site: www.lecitadinfiliforme.fr Facebook: https://www.facebook.com/pages/Le-citadin-filiforme/294158427299242  [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

J'ai avalé lundi des plâtrées d'aligot,
De l'ortolan rôti et de larges portions
D'un îlot gratiné de courge et de gigot,
Mon estomac lesté jusqu'à la rémission.

Mardi j'ai mis sous clef mes cent sous de fortune,
Ces deniers amassés, ma sève d'ici-bas.
Ils pourront bien se plaindre et hurler à la lune,
Ils n'auront pas le moindre écu de mes mi-bas.

Au creux de mercredi j'ai délié ma rage,
J'ai semé l'incendie sur des éclats de verre.
J'ai versé mon courroux dans un bruyant orage,
Du rouge sur mes joues comme un bouquet de nerfs.

Jeudi j'ai dégusté ma délicieuse âme,
L'élégance élancée, l'ampleur de mon génie.
Au miroir j'ai prisé cette peau qui se pâme,
Je me suis délecté de cette symphonie.

J'ai plongé vendredi dans la vie du voisin,
Ses faux airs de dandy, d'affable profiteur.
J'ai bavé sur les ors de son nid d'armoisin
Autant que sur le corps de l'élue de son cœur.

Samedi j'ai laissé mes lèvres en fusion,
Ma tendresse essoufflée sur une fleur offerte.
Quand l'étau d'une étreinte attise nos pulsions
Quand les ventres s'éreintent et la raison déserte.

Dès lors j'ai pu offrir le dimanche à Morphée,
Céder à l'élixir de ce cher édredon.
Mes jalousies de feu ont eu beau se farder,
Je suis resté radieux au fond de mon cocon.

Recommandé
65

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !