1
min

Peau contre peau

Image de Olivier Blandin

Olivier Blandin

0 lecture

0

Peau contre peau.

Je me laisse bercé d'un doux rêve, paresse de corps.
Langueur contre langueur.
Consciences sans renégociations des limites.

M'y accrochant un peu par ce qu'il est aussi une âme pour deux.

Mon passé révoltant ?
Mon passé sans fards ?
Des mots bruts nichés dans l'écrin du dire.

Mais je n'en veux pas !
Tu ne sais pas, toi !

Je ne connais rien que des biais obliques pour t'approcher doucement.
Pas même un peu de stratégie dans mon crâne, tu le crois ?

Quand je te regarde,
Loin de moi l'idée de s'éprendre s'il n'y a pas cette douce possession.
Pour lier les choses amoureusement.

Petit à petit.
Une à une.

Avec le temps pour se laisser bercer.
Tiens et tu sais quoi ?

Je n'en ai plus rien foutre de Rien !
Plus rien à foutre du Néant !
Toutes ces foutaises pour s'y perdre !

Je veux de l'idée, de l'illisible, du désir et de l'indistinct.
Du hiéroglyphe et de la grandeur d'âme.

Je veux...

Je veux un contour arrêté sur tes parties charnues.
D'un seul trait à main levée, d'un seul coup de pinceau.

Énorme paysage érotique sans sommeil.

Dont je ne dis rien.
Dont je ne sais rien.
Dont je n'entends rien.

Mais je lis...

Rire encore un peu avec toi,
Comme hier.

Peau contre peau.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,