1
min

Pauvre petit africain noir !

Image de Noël Davy

Noël Davy

11 lectures

2

Dans le miroir ne le voyaient mettre du noir que ses yeux noirs ;
Attristé ? Absurde que tout cela !
A peine debout près de l'armoire, il trempait dans du café noir ses lèvres noires, comme celles d'un écrivain noir qu'il avait vu écrire dans le noir avec du noir ;
Des filles noires aux long cheveux noirs, vêtues de noir, parlait cet écrivain noir dans sa cellule noire, comme si du noir pouvait l'illuminer une nuit noire.
Noir comme l'espoir pouvait-on lire à sa porte
Noir comme le vouloir, le pouvoir, et la gloire...
De mer en mer,
De rive en rive,
Des cieux en cieux une couleur le peignait, une seule, celle avec laquelle devait mourir sa vie...
Il était noir et se détestait...
Il ne voulait pas d'un corps qui différait de celui des blancs, des jaunes et des rouges ; 
Il échappait à sa mémoire ce que la sagesse avait fort longtemps prêché aux ancêtres
"Un coeur se colore d'amour, d'empathie, de justice et de miséricorde"
C'est dans celui-ci que s'assemblent toutes les races, pauvre petit africain noir !
2

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème