Paule

il y a
1 min
159
lectures
93
Qualifié

"Le chant qui ne vient du cœur vaut peu."

Image de Grand Prix - Automne 19
Image de Poèmes

Trottent sur le chemin défoncé mes chaussures endormies
Là,
Sur le cendré des dalles usées
Aux empreintes de coquillages antiques
Claquent, asynchrones,
Les chaussures de mon rêve.

La rue est vide, moi seulement
Gnome... gnomon d'un cadran solaire
Je projette des ombres obliques
Et mes talons
Tictaquent.

Quand je me fatigue d'enfoncer des aiguilles noires
– Épreuves négatives des rayons,
Quand mes pieds s'alourdissent
Au milieu du tourbillon de pierres taillées
Je tends mon bras vers le ciel
Pour me raccrocher à une paille sauveteuse
Mais le bar céleste est fermé pour moi
Je suis...
Qu'ils disent,
Je suis petite encore.

Le seul port paisible
Au bord des vagues granite de la ville
Est ta demeure
Au bout de chaque coin de rue,
Ô Prince des ombres,
Au bout de chaque heure pile.

Il nous tient encore dans ses mains,
Le Maître des secondes,
Il déverse la poudre de nos sabliers,
Il disperse nos instants,
Perd notre temps...

Et pourtant
Sur la chaude immensité de la bordure
Où je sommeille, chevilles lasses et semelles abîmées,
Dans les dentelures du coucher enveloppé
Repose un bouquet de roses grises

Et toutes les ombres prennent ta forme,
Me sourient,
Ôtent mes chaussures fatiguées,
Desserrent les sangles tendus
Bâillent,
Se détendent
Sur mon é...
épaule

93

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !