1
min

PATRON !

Image de Dédé

Dédé

63 lectures

8

Hé, Patron ! sers-moi à boire !
Pour oublier pour un soir
La roue tournant, dérisoire,
Sur la route en gris et noir.

Mon verre attend, solitaire,
La potion qui rend l'espoir,
En flux tendu salutaire...
Ou bien pas... va-t-en savoir...

Las, il attend la bouteille
Sur ton zinc qu'a tant vécu.
Allez, tiens ! voilà l'oseille :
Pour elle un dernier écu.

C'est le seul, ouais, qu'il me reste ;
Avant de passer le seuil
Que ta caisse m'en déleste
Et que s'estompe l'écueil...

Jusqu'à la lueur de l'aube,
Je resterai silencieux
À la ruminer, ma daube,
Sans rage ou injure aux cieux.

Hé, Patron ! fais pas d'histoire !
J'vomirai pas au comptoir
Et j'connais la trajectoire
À suivre sur le trottoir.

D'accord ! je me tiens tranquille,
Je sais ! c'est pas L'Assommoir
Ton bistrot du centre-ville
Qu'a liquidé l'abreuvoir...

Puisqu'il faut aujourd'hui boire
Avec retenue, j'entends,
Entre faux fromage et poire,
D'égale humeur... Peu tentant...

Que ce monde propre et lisse :
Poli, faussement civil
Sous le fouet de la police
De la pensée en exil.

Hé, Patron ! salut ! j'te laisse
À tes comptes d'épicier,
À la soif tenue en laisse ;
Je suis un chien sans collier.
8

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Valerie Rosier
Valerie Rosier · il y a
Très bien ce pote à Renaud !
·
Image de Napoléon Turc
Napoléon Turc · il y a
Ça se descend bien !
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
Heptosyllabique dithyrambique à l'ivresse poétique, laissant un vers sur deux à son acolyte féminine.
Bravo Monsieur Dédé !

·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Laissons ce patron a son ardoise et allons ailleurs étancher nos soifs !
·