Passant

il y a
1 min
162
lectures
8
Qualifié

J’écoute, je regarde, je suis curieux du comportement des personnes, je m’interroge. Mais, je ne porte pas de jugement. J’essaie modestement d'avoir ma propre idée du monde qui nous entoure  [+]

J’ai 78 ans et plus toutes mes dents,
Je tends la main à tous les vents.
Une barbe blanche cache mon visage et ma faim.
Je vis dans la rue et dors sans lendemain.
Espoir et famille m’ont abandonné.
Passant, je n’ai que toi.

Je n’ai plus de toit, plus de nom,
Je suis une ombre aux murs aliénés,
Dont tu te détournes avec obstination,
Par peur, par dédain, avec régularité,
Jour après jour s’en va ma vie et mon histoire,
Passant, écoute-moi.

Sous le pont Mirabeau coule la Seine,
Et, nos amours. Qu’elles sont loin déjà.
Heureux souvenirs d’une autre antienne
Où toujours vibrait au son d’une java,
Où baisers et caresses s’égrenaient au rythme de l’éternité.
Salut à toi, passant, qui te hâtes sans émoi.

8

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !