Partage

il y a
1 min
423
lectures
166
Qualifié

De moi vous ne saurez que ce que mes poèmes vous content. Tantôt triste et spleenaire tantôt extravagant fantaisiste tantôt fou amoureux pamphlétaire, fabuliste, joueur avec vous avec le temps  [+]

Image de Été 2018
Tu me regardes, tu lis...
Je voudrais te séduire,
C'est pour ça que j'écris,
Et ces vers te murmurent
L'espoir de t'habiter
Par la soif d'un désir
Que je veux partager
À l'abri des soupirs.

Sans le regard croisé
Où l'âme à conquérir
Devant toi dénudée
Se transmet d'un sourire,
L'option de l'aventure
Évoquée par les mots
Nous pare d’une armure
En forme de halo :

Plus de temps, plus d’espace,
L’amour n’a pas de corps.
Il s’exprime ou s’efface
Se joue bien de la mort.
Lorsque sur le cahier,
Le cœur en gouttes d’encre
Tatoue ces fins versets,
La passion lève l’ancre

Pour un grand voyage
Aux confins de l’écrit.
Les verbes sont des nuages
Les noms, des paradis,
Et les sens qui s'envolent
Par delà le papier,
Résonnent en paroles
Puisqu'ils te sont dédiés.

Je t'invite au naufrage
Et ma plume t'embarque
Dans d'inquiétants mirages
Dirigés par mon arc.
L’écho de mes orages
Par tes yeux déliées,
Se mêle à tes images
De mes yeux ignorées.

Je garde le secret
Du jour de mes errances
Qui sont là, évoquées.
D'un parcours en souffrance
Qui traverse le temps.
Et toi, de ton coté,
Parmi mes sentiments
Tu me suis, subjugué,

Peut-être dans un train
Et dans un beau costume
Aujourd'hui ou demain,
Ou à titre posthume,
Ou bien mille ans après
Le jour de ma naissance.
Le temps a peu d'effet.
Le temps... Quelle Importance...

166

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !