Repartir

il y a
1 min
10
lectures
1
Dans mes bagages quelques livres un jeu d'échecs.
Deux ou trois illusions et une photo de nous.

Une peine à peine assoupie un instinct de vie.

Ici nos désirs sont des ordres ils sont rois.

Je choisis ma route libéré mes pensées.

Repartir.

Insensiblement sur mes chemins de cavale.

Repartir.
La route redevient caillouteuse et chante sous les roues.
Les nuages se dissolvent dans le rose du soir.
Mes jours vont-ils changer de couleur.
Chaque jour est dimanche bienvenue la chance.
Je choisis ma route libéré mes pensées.
Repartir.
Insensiblement sur mes chemins de cavale.
Repartir.
Le bout de mer où convergent les rêveux de la terre.
La liberté à réveillée mes vieux espoirs endormis.
Colliers de fleurs et paysages colorés .
Tu m'as couleur en papier un plan tiré.
Je choisis ma route libéré mes pensées.
Repartir.
Insensiblement sur mes chemins de cavale.
Repartir.

1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,