1
min

Paroles d'échafaud

11 lectures

0

Elle a pendu tous les longs manteaux qui dansent.
Libéré poudres et précieuses essences.
Les attrape-baisers qui ont le rouge sang,
Dans leur écrin de métal sont remis en rang.
Parures mondaines et arrogants joyaux,
Ont déclaré vaincus: A mort! A l'échafaud!
Elle est restée nue et mouillée sous l'orage.
Tous nous laissant dans le mystère de l'age.
Femme, mère ou enfant...nul ne sait si elle
A rejoint pour toujours la chambre des secrets.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sandrine Benoliel
Sandrine Benoliel · il y a
???
·
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
A perdre la tête
·