1
min

PAROLE DE VOYAGEUR

Image de Nectoux Marc

Nectoux Marc

7 lectures

2

Ce jour-là l’océan et la voûte céleste firent noces

Le voile de la mariée recouvrit l’immensité liquide

Jusqu’à porter en terre la blancheur de ses chausses

Alors, la corne de brume mugit, puissante, profonde, splendide.
2

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème