PARIS.

il y a
1 min
0
lecture
0
Paris, je t'entends encore dans ce ciel où les anges volent
Je te trouve dans un accord et le buzz d'un musicien perdu,
Vos rues sont des artères où passent un torrent de gens et de voitures,
Vos places et monuments sont comme la naissance de jumeaux identiques.
Vous avez l'éclat et l'arôme du sang du sacrifice,
Dans les nuits animées, vous êtes extase et profanation,
Vos ressorts naissent des baisers des amoureux.
Il est écrit qu'il n'y a que de l'art dans votre corps,
Votre fragrance est un parfum crépusculaire cher,
Vous brûlez de bout en bout,
Vous les laissez juste vous aimer pendant quelques mauvais moments.
Paris, houle d'immortalité,
Le monde renaît sous ton nombril, magnifique Paris !
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !