Parfum de rencontre

il y a
1 min
61
lectures
0
Les mains semblaient crispées,
Les sourires, figés.
Dans un parfum d’attente,
Elle s’approcha, douce comme la brise.
Le vent se mit à souffler,
Balayant les terres,
Exhalant un parfum de renouveau.
Les yeux s’ouvrirent,
Leurs doigts s’enlacèrent,
Trois battements,
Deux cœurs à l’unisson,
Ils se surprirent à espérer.
Mais bien plus que l’espoir,
Un besoin, une certitude,
Car tant que l’Homme croira,
La vie ne s’essoufflera jamais,
Et tant qu’il y aura de l’amour,
Le rêve se perpétuera.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,