1
min

Paraboles épiscopales

Image de Jerome Guibert

Jerome Guibert

11 lectures

1

Ciel ouvert brûlant de milles feux
Terre siégeant aux affres de nos vœux
Paraboles orientées, antennes déployées !
Aux étoiles montantes, la lune descendante
Ne montre que sa face convoitée
Oh, âmes désincarnées !
Oh, disciples embrigadés !
Que ne veuille monter en nous
La sève de l’impertinence et du vice !
Que n’évoque enfin le courroux
Révélateur de nos divins calices !
S’il est un Dieux qui vaut ses sacrifices ?
De la torpeur de mon ire et de mon moi
J’en préfère rester quoi !
A prétendre que l’on me nomme fou
Par trop peu de raison et d’abondants abois
Mieux vaut résister à la meute
Que subir aveuglé et miteux
Ainsi mourir aux dieux des charmes célestes
De nos compagnes le corps en feu
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Miraje
Miraje · il y a
Les voies du ciel sont impénétrables ... !
·