Par les cornes

il y a
1 min
37
lectures
8

On me surnomme tournesol  [+]

Par les cornes
J’attraperai les bœufs
Dont le poids lourd cogne
Aux prunelles de mes yeux.

Par les cornes invisibles
Je m’oriente vers la cible,
Comme l’escargot invincible
S’ouvrant au monde des possibles.

Par les cornes du soleil
Tombe enceinte la lune.
La nature conte à merveille ;
Sa coupe est pleine, ma joie est une !

Par les cornes maléfiques
Ma vie s’éborgne et se pique ;
Tes ailes esquivent, angéliques,
Et m’élèvent vers l’outre-pic !

Par les cornes silencieuses
De la brume intemporelle,
J’entends le cri, je prends l’appel
De nos amours impérieuses.

Par les cornes ou par la queue
Elle ne m’aura pas, morbleu
La faucheuse des temps heureux.
Qu’elle m’attrape si elle le peut :
Je renaîtrai sous d’autres cieux.

Par les cornes digitales
J’enfourche un stylo sidéral
Pour des chevauchées nominales,
Des rêves de cordées vocales,
Jusqu’à... Jusqu’à ce point final.
8
8

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Joli.
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
belle poésie
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Joli!!
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
J'ai adoré Marie ..les mots, l'idée, la façon de dire ce qui est grave en légereté ...trop bien !
Image de Marie De Chalus
Marie De Chalus · il y a
merci trop bien le commentaire!